Le secrétaire américain à la Défense, Mark Esper, a déclaré que la Turquie n'aurait pas de F-35 américains en raison de l'acquisition antérieure par Ankara du système de défense russe S-400.

Le secrétaire américain à la Défense, Mark Esper, a déclaré que la Turquie n’aurait pas de F-35 américains en raison de l’acquisition antérieure par Ankara du système de défense russe S-400.

En réponse à une question concernant la possibilité que l’Inde accède à son tour au système russe S-400, le ministre a déclaré que l’administration américaine étudiait chaque problème séparément.

“La Turquie est dans une position différente car elle est membre de l’OTAN depuis un certain temps et les membres de l’OTAN sont convenus de ne pas suivre cette voie. L’Inde a une histoire différente. Nous étudions au cas par cas et nous engageons à combattre les ennemis de l’Amérique “, a-t-il déclaré.

Les premières pièces du système russe de défense antiaérienne S-400 sont déjà arrivées sur une base militaire au nord-ouest d’Ankara. Le contrat turco-russe a provoqué une crise dans les relations entre la Turquie et les États-Unis. Washington a exigé l’abandon de l’accord, menaçant de retarder ou d’annuler la vente des derniers avions de combat F-35 à la Turquie.

Cependant, Ankara a refusé toute concession. En réaction, la Maison Blanche a annoncé que l’achat du système S-400 par la Turquie rendait impossible la participation d’Ankara au programme des avions de combat F-35.

Laisser un commentaire