Les soldats turcs ont tiré sur des réfugiés qui tentaient de franchir la frontière turco-syrienne au niveau de la région kurde d’Afrin.
Hesen Cuma al-Hamad, 16 ans, tué le 13 octobre 2020, par des tirs de soldats turcs, dans la zone frontalière bordant la région occupée d'Afrin

Les soldats turcs ont ouvert le feu, mardi 13 octobre, sur un groupe de réfugiés qui tentaient de traverser la frontière turco-syrienne au niveau de la région kurde d’Afrin, tuant un adolescent de 16 ans.

Selon L’agence de presse kurde Hawar (ANHA), basée au Rojava (nord de la Syrie), les soldats turcs positionnés à la frontière avec la Syrie ont tiré, mardi 13 octobre, sur un groupe de réfugiés qui tentaient de franchir la frontière turco-syrienne pour fuir la région occupée d’Afrin, au nord de la Syrie. Un adolescent de 16 ans du nom de Hesen Cuma al-Hamad a été tué par les tirs, dans cette région frontalière occupée par l’armée turque et ses mercenaires djihadistes alliés.

Plus tôt dans la journée, l’organisation des droits humains d’Afrin a rapporté qu’un véhicule de l’armée turque avait écrasé un civil, İdris Hesen, dans le district de Jindires, le 9 octobre. La victime serait gravement blessée.

Laisser un commentaire