Quatre personnes ont perdu la vie, ce dimanche, dans une frappe aérienne de l'armée turque à Sulaymaniyah, au Kurdistan d’Irak.
Les frappes de l'armée turque au Sud-Kurdistan causent régulièrement des morts civiles

Quatre personnes ont perdu la vie, ce dimanche, dans une frappe aérienne de l’armée turque à Sulaymaniyah, au Kurdistan d’Irak.

Une attaque aérienne de l’armée turque a visé une voiture civile dans la ville de Sulaymaniyah, au Sud-Kurdistan (nord de l’Irak), ce dimanche. Selon les informations parvenues de source locale, l’attaque s’est produite dans le village de Kani, à proximité de la ville de Pishder.

Bekir Weysi , un responsable local, a déclaré à RojNews que l’attaque turque avait eu lieu vers 13h20, heure locale, et qu’elle avait visé une voiture civile, tuant quatre personnes qui n’ont pas encore été identifiées.

« Il ne s’agit pas d’une zone militaire, a souligné le dirigeant local, mais d’une zone d’habitation civile, très proche de Helsho et de Qeladize. C’est une route utilisée quotidiennement par la population locale. La zone abrite des fermes appartenant à des villageois ». Bekir Weysi a indiqué en outre que des recherches étaient actuellement en cours pour identifier les victimes de l’attaque.

L’armée turque mène régulièrement des frappes meurtrières dans les régions du Sud-Kurdistan, sous prétexte de combattre le Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK). Des centaines de civils ont péri jusqu’à présent dans ces attaques qui causent par ailleurs de graves dommages à l’environnement. Par ailleurs, l’opération d’invasion menée par la Turquie dans la région depuis le 23 avril a contraint des milliers de personnes à quitter leurs villages.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire