"À chaque Newroz, le peuple du Kurdistan gagne en force contre l’ennemi envahisseur", a déclaré la KCK dans un communiqué

“À chaque Newroz, le peuple du Kurdistan gagne en force contre l’ennemi envahisseur”, a déclaré la KCK dans un communiqué célébrant le nouvel an kurde.

La co-présidence du Conseil exécutif de la KCK (Union des communautés du Kurdistan) a publié une déclaration à l’occasion du Newroz, le nouvel an kurde. Le communiqué se lit comme suit: 

« La célébration du Newroz représente l’aspiration à l’indépendance, à la liberté et à la victoire contre l’esclavage par les Dehaks. Nous célébrons le Newroz des anciens peuples mésopotamiens, des peuples du Moyen-Orient et du reste du monde – des femmes, des jeunes, des travailleurs et de tous les opprimés, car nous croyons que la liberté s’obtiendra par la résistance. Nous saluons tous ceux qui sentent la chaleur du feu de Newroz dans leur cœur.

Nous célébrons également le Newroz de nos amis internationalistes qui ont rejoint la révolution kurde, se sont battus pour la liberté à travers le monde et ont contribué de manière significative à l’internationalisation de la révolution de la modernité démocratique. Notre attachement aux valeurs communes et universelles est renforcé par la solidarité de nos amis internationaux avec Rêber Apo [Abdullah Öcalan]. 

Dans l’histoire ancienne de la Mésopotamie, le forgeron Kawa a lancé la première résistance contre le  tyran sanguinaire Dehak, en allumant le feu du Newroz. Depuis, Newroz est devenu l’espoir de jours meilleurs à venir, le symbole de la lutte populaire contre l’oppression, l’esclavage et l’exploitation. Cette tradition significative se perpétue à travers la résistance du peuple kurde conduite du PKK.

Le premier pas de la lutte de libération kurde, qui s’est aujourd’hui transformée en lutte universelle pour l’humanité, a été franchi par Rêber Apo au barrage de Çubuk à Ankara lors d’une réunion autour du Newroz en 1973. Le feu du Newroz a ensuite été rallumé par Mazlum Dogan, le vaillant enfant du peuple kurde, dans la prison d’Amed [Diyarbakir] en 1982. Protestant contre la torture brutale et les pratiques inhumaines de l’État turc contre le peuple kurde, Mazlum Dogan s’est immolé par le feu dans sa cellule à la veille de Newroz. Cette étincelle est devenue une lueur d’espoir dans la tristesse des donjons, redonnant vie à la tradition du Newroz dans son véritable sens. »

Le communiqué poursuit : « Malgré les circonstances les plus dures, les prisonniers politiques ont poursuivi sans relâche la résistance initiée par Mazlum Dogan, dénonçant et finalement mettant fin à la soumission et à la trahison dans les prisons turques. Le feu du Newroz a atteint Zekiye, Rahşan, Ronahî et Bêrîvan. Il a été porté jusqu’aux sommets des montagnes du Kurdistan par la guérilla, qui a répandu cette tradition de résistance à travers les plaines, les villages et les villes. À chaque passage du Newroz, le peuple du Kurdistan gagne en force contre l’ennemi envahisseur, brutal et colonialiste. Il est devenu une illumination pour l’humanité, façonnant le mouvement mondial de libération.

Rêber Apo est sans aucun doute le moteur de ces réalisations historiques majeures. Amorçant une nouvelle phase historique au Kurdistan en lançant la lutte pour la liberté, il est devenu la cible des Dehaks cruels d’aujourd’hui. Il a été emprisonné par un complot international et placé dans le système Imrali d’isolement aggravé et de torture. Rêber Apo continue la résistance contre ce système de torture et d’isolement qui perdure depuis plus de 25 ans.

Une campagne mondiale intitulée « Liberté pour Abdullah Öcalan, une solution politique à la question kurde » a été lancée le 10 octobre 2023. Un travail important a été accompli jusqu’à présent, mais nous devons intensifier et élargir nos efforts pour pouvoir atteindre notre objectif. Le point culminant de cette campagne doit être le Newroz. Dans un esprit de résistance et d’indépendance, notre peuple doit profiter de cette occasion pour marcher partout pour exiger la liberté physique de Rêber Apo. Avec la participation de millions de personnes, le Newroz 2024 devrait être une occasion pour atteindre cet objectif. En tant que peuple kurde, en tant que Mouvement de libération kurde, nous ne pouvons plus tolérer cet AKP [parti islamo-nationaliste au pouvoir en Turquie] répressif, fasciste, négationniste, raciste, menteur et anti-kurde. Il est totalement inacceptable que Rêber Apo soit maintenu dans un isolement complet.

Le régime fasciste de l’AKP-MHP continue d’étendre son occupation et de mener des actes de génocide contre le peuple kurde. Ses attaques contre le Kurdistan, en particulier au Rojava, entrent dans la catégorie des crimes de guerre. Ils sont dans de nouveaux préparatifs pour un autre génocide contre les Kurdes. Afin de faire de 2024 l’année de la victoire, nous devons renforcer notre opposition contre Tayyip Erdoğan, le Dehak brutal de notre temps, et son règne de terreur.

Le régime oppressif des Dehaks est voué à être détruit par la résistance du peuple, et la liberté prévaudra.”

Laisser un commentaire