Mehsa Emini, jeune femme d’origine kurde, est morte après avoir été arrêtée et torturée par la police de Téhéran
Mehsa Emini, morte après avoir été arrêtée et torturée par la police de "sécurité morale" à Téhéran, parce qu'elle ne portait pas correctement le "hijab"

Mehsa Emini, jeune femme d’origine kurde, est morte après avoir été arrêtée et torturée par la police de Téhéran parce qu’elle ne portait pas correctement le « hijab ».

Le cousin de Mehsa Emini, Irfan Mertezayi, a confirmé le décès de la jeune femme. Selon un article publié par le site d’information Kolbernews, Mehsa avait été torturée par la police de Téhéran. Elle est décédée des suites d’une commotion cérébrale provoquée par la torture.

Âgée de 22 ans, Mehsa Emini avait été arrêtée pour « hijab incorrect » et battue par la police de « Sécurité morale » de la République islamique. Elle est décédée après trois jours de coma.

Irfan Mertezayi, son cousin, a déclaré : « Mehsa se rendait à Téhéran avec sa famille. Alors qu’elle descendait du métro avec son frère, elle a été attaquée par la police du hijab, et tous deux ont subi des violences pour s’être défendus. Plus tard, Mehsa a été placée en garde à vue par les policiers. On a dit à sa famille et à son frère qu’ils ne pouvaient pas avoir d’informations. Mehsa a été torturée durant la garde à vue. »

Irfan Mertezayi a expliqué que Mehsa avait subi une commotion cérébrale quelques heures après son placement en garde à vue et avait été emmenée à l’hôpital par les forces iraniennes.

« Les médecins ont dit que Mehsa avait subi une commotion cérébrale et qu’elle était en état de mort cérébrale. Mehsa est décédée à l’hôpital après quelques jours », a indiqué le cousin. 

Laisser un commentaire