Performance artistique au Vatican, pour sauver 12 000 ans d'histoire à Hasankeyf

Les artistes de la compagnie « Bien à vous Armanc Kerborani » réalisent une série de performances, avec le soutien de la dessinatrice et journaliste Zehra Dogan, pour attirer l’attention sur le projet turc du barrage d’Ilisu qui menace de détruire la ville historique de Hasankeyf. Le groupe s’est produit récemment à Paris au musée du Louvre, 27 juin 2019, puis à Berlin au musée Pergamum, devant la porte d’Ishtar, le13 Juillet 2019.

Hier, il s’est produit à Rome, au Vatican, un lieu que beaucoup considèrent comme le cœur de l’église chrétienne. 

Au cours de la performance, la police est intervenue pour arrêter les artistes.

Voici la déclaration de la compagnie « Bien à vous Armanc Kerborani » concernant cette performance:

« Située dans la région du Kurdistan, à l’intérieur des frontières de la Turquie, La cité d’Hasankeyf est une des villes les plus ancienne au monde. Construite au bord du Tigre, elle porte 12000 ans d’Histoire. 

Ici, des centaines de lieux de cultes Ezidies, Juifs, Zoroastriens, Chrétiens et Musulmans témoignent de la richesse et de l’héritage que porte cette ville pour l’Humanité.

La cité est bordée de falaises où de nombreuses grottes abritèrent des centaines d’églises des premiers chrétiens. Là, se réunirent les premiers chrétiens au monde pour célébrer leur culte en chant araméen, la langue de Jesus Christ. Ces grottes, témoins de ces rituels avec leur murs gravés des premières croix chrétiennes,  nous murmurent encore aujourd’hui ces chants.

Aujourd’hui, la Cité d’Hasankeyf , Patrimoine de l’Humanité* est en danger ! 

(*non reconnue par l’Unesco à ce jour)

Si nous ne faisons rien, la ville et sa région de terres fertiles sont menacées d’être inondées sous les eaux du barrage hydro-électrique d’Ilisu KERBORAN, prévu pour une durée de 50 ans. N’est-ce pas ridicule, face aux millénaires d’histoire qui seront engloutis .

* * *

En venant au Vatican, nous souhaitons interpeller l’Unesco, les Institutions et le public face à ce génocide culturel ! 

La cité d’Hasankeyf est l’une des plus anciennes villes du monde. Elle a accueilli et bercé nos croyances et, quelle que soit notre philosophie, elle est notre patrimoine à tous. Nous ne pouvons rester silencieux!

Notre art est une INVOCATION !

Nous avons voulu invoquer Marie, devant la pièta de Michel-Ange.

Nous avons choisi d’être au sein de la Cathédrale Saint Pierre, pierre angulaire de l’Eglise chrétienne.

Nous chantons des chansons joyeuses pour résister, 

– les chansons de mariage de Botan et des chants Ezédis et Araméens –

Résister comme les montagnes kurdes, qu’Alexandre le Grand n’a pu franchir. 

L’eau versée des pieds jusqu’à nos têtes évoque la Cité qui sera noyée, petit à petit, devant nos yeux. 

Hasankeyf est notre mère, notre héritage qui nous est confié par les déesses  Xatuna Fexra, Xatuna Sitenya (y-ézidies) et Marie.

En étant des personnes sensibles, nous réagissons et interpellons le monde. 

Hole Hola direkoyê

Hole hola xuda jinayê

A l’initiative de la Compagnie ‘Bien à vous Armanc Kerborani’, cette intervention mêlant danse, peinture et chant a été réalisée par Juan-Golan Elibeg (comédien performeur), Aurélie Gérardin(peintre/ body painting), Thomas Lamouroux (musicien performeur).

Très bien a vous… »

Laisser un commentaire