Les réfugiés du camp de Makhmour isolés du monde extérieur par le KRG

Depuis la fusillade qui a coûté la vie à trois personnes, dont un agent du consulat de Turquie, à Hewlêr (Erbil), le 17 juillet, le Gouvernement Régional du Kurdistan (KRG) a bloqué les voies de communication avec le camp de réfugiés de Makhmour.

Les forces de sécurité du KRG bloquent actuellement les voies d’accès au camp de réfugiés de Makhmour situé au sud-ouest de Hewlêr. En conséquence, les quelque 12 000 habitants du camp sont isolés du monde extérieur depuis quatre jours.

Les forces de sécurité n’autorisent la sortie du camp qu’en cas d’urgence médicale.

Laisser un commentaire