Le député destitué de Kocaeli, Ömer Faruk Gergerlioglu, a été placé en détention dans la soirée de vendredi. La police est venu le chercher manu militari dans son appartement à Ankara.
Ömer Faruk Gergerlioglu, député destitué de Kocaeli.

Le député destitué de Kocaeli, Ömer Faruk Gergerlioglu, a été placé en détention dans la soirée de vendredi. La police est venu le chercher manu militari dans son appartement à Ankara. 

Ömer Faruk Gergerlioglu, député destitué du Parti démocratique des Peuples (HDP) a été arrêté à son domicile ce vendredi soir et placé en détention. « Ils l’ont fait sortir brutalement sans même lui permettre de mettre ses chaussures », s’est indigné son fils Salih Gergerlioglu dans un tweet au moment de l’arrestation.

Le député de Kocaeli a été déchu de son mandat parlementaire le 17 mars en raison d’une condamnation définitive. Les autorités turques avaient fixé un délai de dix jours pour qu’il se présente au poste de police. Gergerlioglu avait cependant annoncé qu’il ne se conformerait pas à cette injonction.

Alors qu’il attendait chez lui d’être arrêté, il a déclaré dans une émission en direct : « Cette oppression prendra fin un jour. On tente en ce moment de détruire l’espoir de paix d’un pays. Je suis puni pour avoir dit la vérité et représenté notre peuple. Je n’ai pas porté atteinte à la dignité de ce peuple. Je continuerai à me battre et je reviendrai un jour. Même en prison, je resterai le représentant de ce peuple. L’histoire ne s’arrête pas là, l’oppression ne peut pas continuer comme ça. Je répète ce que j’ai dit au Parlement : La résistance, c’est la vie. »

3 Commentaires

Laisser un commentaire