La DAANES a condamné les politiques mises en oeuvre par l’occupation turque pour changer la structure démographique d'Afrin.

La DAANES a condamné les politiques mises en oeuvre par l’occupation turque pour changer la structure démographique d’Afrin.

Le Croissant-Rouge du Qatar a partagé de nouvelles informations concernant le changement démographique dans les régions du nord de la Syrie occupées par l’État turc et ses mercenaires.

Selon ces informations diffusées sur les réseaux sociaux, le Croissant-Rouge du Qatar aurait participé à la construction de 13 maisons coloniales dans le nord de la Syrie en coopération avec l’État turc occupant. Ces habitations seraient destinées à abriter des déplacés syriens.

L’Administration démocratique autonome du nord et de l’est de la Syrie (DAANES) a publié une déclaration suite à la diffusion de ces informations : “Six ans après l’invasion et l’occupation d’Afrin, les violations des droits humains, le changement démographique et le génocide se poursuivent grâce à l’aide de différentes institutions et organisations qui soutiennent les politiques de l’État turc occupant à l’égard d’Afrin et de sa population. Avec ces politiques de réinstallation, la Turquie veut renforcer les mercenaires terroristes et leurs familles.”

La déclaration ajoute : “Parmi ces institutions figure le Croissant-Rouge du Qatar, qui a officiellement admis qu’il soutenait des initiatives visant à modifier la structure démographique d’Afrin. Ces actions immorales sont contraires aux valeurs et principes auxquels adhère le Croissant-Rouge. L’État du Qatar en est responsable.”

Et la DAANES de conclure : “Nous appelons à une action immédiate des institutions juridiques et humanitaires. Nous demandons que des commissions d’enquête soient mises en place immédiatement concernant ces violations dans la région occupée d’Afrin et que les auteurs soient tenus pour responsables. Les institutions internationales ne doivent pas permettre aux organisations humanitaires telles que le Croissant-Rouge du Qatar de participer à des projets politiques.”

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire