Les guérilleros des Forces de défense du peuple (HPG, branche armée du PKK) continuent de résister contre l'invasion militaire turque dans le sud-Kurdistan (Irak).
Un combattant des Forces de défense du peuple (HPG, branche armée du PKK)/

Les guérilleros des Forces de défense du peuple (HPG, branche armée du PKK) continuent de résister contre l’invasion militaire turque dans le sud-Kurdistan (Irak).

Le centre de presse des HPG a publié samedi de nouveaux détails sur l’opération d’invasion turque contre le sud-Kurdistan et les actions de la guérilla. 

« Les HPG et les YJA-Star (Forces de défense féminines) continuent de mener des actions militaires efficaces contre les attaques d’occupation lancées par l’État colonial turc le 23 avril 2021 », indique le communiqué des HPG.

« Dans le cadre de l’offensive révolutionnaire Bazên Zagrosê [contre offensive des HPG baptisé les faucons du Zagros], le 29 avril à 11h30, dans la région d’Avashin, nos forces ont d’abord pris sous leur contrôle une unité secrète de l’armée d’occupation turque campant sur les pentes de la colline Mamreşo et l’ont ensuite frappé avec des armes thermiques. Dans cette action, deux soldats turcs ont été tués », ont déclaré les HPG. L’armée turque a récupéré les corps de ses soldats morts par hélicoptère et a bombardé la zone, a-t-il ajouté le communiqué.

Le 30 avril, entre 11h30 et 19h, l’armée turque a mené de violentes attaques dans le secteur de Mamreşo, à Avashin, pour tenter de pénétrer les positions de la guérilla. Ayant vu leur tentative déjouée par la guérilla kurde, les forces d’occupation ont été contraintes de se retirer sans résultat.

Toujours le 30 avril, une action de la guérilla a visé la base turque à Gire, dans le district de Çukurca à Hakkari, dans le Nord-Kurdistan (Irak): « la base ciblée, y compris deux soldats qui s’y trouvaient ont été touchés. »

Concernant les récentes attaques aériennes et d’artillerie de l’armée turque sur les zones controlées par la guérilla, les HPG ont déclaré que le 29 avril, la zone de Kolît à Xakurkê et le 30 avril, la zone de Karker dans la région de Zap ont été bombardées par des avions de guerre turcs. Vendredi, les environs du village de Kêsta et la colline Zendura à Metina ont également été attaqués avec des tirs d’obus et des mortiers. Les bombardements ont provoqué un incendie dans la région.

Le bureau de presse des HPG a déclaré qu’aucune de ses attaques n’avaient fait de victimes parmi les guérilleros.

Laisser un commentaire