Donné pour mort par les médias turcs, le dirigeant du PKK Riza Altun a parlé à la télévision kurde
Riza Altun, membre du Conseil exécutif de l'Union des Communautés du Kurdistan (KCK).

Alors que les médias turcs le donnaient pour mort, prétendant qu’il avait été tué dans les montagnes du Qandil, par un bombardement aérien de l’armée turque, Riza Altun, membre du Conseil exécutif du KCK (structure politique du PKK), a parlé hier sur la chaîne de télévision kurde « Medya Haber » 

Depuis plusieurs semaines, les autorités turques relayées par les médias pro-gouvernementaux, se vantaient de l’exécution de Riza Altun, tué, selon elles, le 21 mars, dans le cadre d’une opération commune de l’armée turques et des services de renseignements turcs (MIT). Le dirigeant de l’Union des Communautés du Kurdistan (KCK) a parlé hier dans une émission de la chaîne de télévision kurde « Medya Haber », démentant ces informations.

« C’est vrai, il y a eu un bombardement aérien le 21 mars sur Qandil. Mais je ne me trouvais pas dans la zone visée », a dit M. Altun. « Je ne suis pas le seul concerné par ces informations mensongères. Beaucoup d’autres camarades (des dirigeants du PKK) le sont aussi. Il ne faut pas y prêter d’importance. Elles relèvent de la propagande de guerre », a-t-il ajouté.  

Laisser un commentaire