Les mercenaires djihadistes affiliés aux forces d’occupation turques ont attaqué, tôt ce matin, le village de Dibis, à Aïn Issa, dans le nord de la Syrie. Un civil a été tué et 4 autres blessés dans ces attaques.

Les mercenaires djihadistes affiliés aux forces d’occupation turques ont attaqué, tôt ce matin, le village de Dibis, à Aïn Issa, dans le nord de la Syrie. Un civil a été tué et 4 autres blessés dans ces attaques.

Les milices djihadistes supplétives de l’armée turque ont tué un civil dans le village de Dibis, à Aïn Issa. La victime serait un homme de 38 ans nommé Majid El Ewet.

Quatre autres personnes ont été blessées dans l’attaque. Parmi elles, une femme de 30 ans et un homme de 83 ans.

L’agression a commencé tôt ce matin. Les attaques contre le village de Dibis situé à l’ouest d’Aïn Issa, sur l’autoroute stratégique M4, se sont intensifiées ces derniers jours, devenant de plus en plus meurtrières. Hier, 21 septembre, le village a été bombardé par des tirs d’artillerie. Le 17 septembre, les attaques d’artillerie sur ce même village ont fait quatre morts civiles.

Située au sud de la zone d’occupation turque, sur la route M4, Aïn Issa revêt une importance stratégique en tant que point d’interconnexion entre les régions autonomes de l’Euphrate (Kobanê) et de Cizîr (Jazira). Depuis des années, la ville est dans le collimateur de la Turquie. Les vagues d’offensives massives visant la région s’inscrivent dans les plans d’expansion de la Turquie au nord de la Syrie.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire