Un père et ses trois enfants ont été tués mercredi, vers 3 heures du matin, heure locale, par un tir de char de l’armée turque, dans la région d’Aïn Issa, au nord-est de la Syrie. 

Un père et ses trois enfants ont été tués mercredi, vers 3 heures du matin, heure locale, par un tir de char de l’armée turque, dans la région d’Aïn Issa, au nord-est de la Syrie. 

Au cours de la nuit dernière, entre 02h00 et 03h00 du matin, heure locale, les forces d’occupation turques ont bombardé intensivement le village de Sefawiyê avec des obus de chars, a rapporté l’agence de presse locale Hawar News (ANHA). Un homme de 54 ans, Zêdan Xelef El Isa, et ses trois enfants, Ziyad, Mûne et Huda, ont perdu la vie dans l’attaque. 

Grièvement blessés, la mère et un autre enfant ont été transportés à l’hôpital de Raqqa. Leur pronostic vital est engagé, ont rapporté des sources locales citées par ANHA. 

Le village de Sefawiye se trouve à l’est d’Aïn Issa, à seulement 3 km des silos à blé de Shargragh, au sud de la route internationale M4.

Depuis qu’elle occupe les régions de Girê Spî (Tall Abyad) et Serêkaniyê (Ras al-Ayn) au nord-est de la Syrie, la Turquie et ses mercenaires djihadistes attaquent quasi-quotidiennement les régions situées plus au sud, dans le but d’étendre l’occupation turque. 

2 Commentaires

Laisser un commentaire