Les forces de sécurité intérieure du nord et de l’est de la Syrie ont annoncé l’arrestation de 85 membres de l’EI dans le camp d’Al-Hol.
Les forces de sécurité intérieure du nord et de l'est de la Syrie ont lancé le 27 janvier la troisième phase de l'opération "Humanité et sécurité" dans le camp d’Al-Hol

Les forces de sécurité intérieure du nord et de l’est de la Syrie ont annoncé l’arrestation de 85 membres de l’EI lors de la troisième phase de l’opération Humanité et Sécurité dans le camp d’Al-Hol.

Les forces de sécurité intérieure du nord et de l’est de la Syrie ont lancé le 27 janvier la troisième phase de l’opération “Humanité et sécurité” dans le camp d’Al-Hol. L’opération vise à éliminer les cellules terroristes de l’État islamique (EI) et stopper la diffusion de l’idéologie du groupe extrémiste dans le camp, en particulier parmi les enfants. Les Unités de Protection des femmes (YPJ) et les Forces démocratiques syriennes (SDF) participent également aux actions de sécurisation, soutenues par la coalition internationale contre l’EI.

Le commandement général des forces de sécurité intérieure a annoncé le bilan de la troisième phase de l’opération “Humanité et sécurité” lors d’une conférence de presse, mardi. Selon le communiqué, 85 membres de l’EI ont été arrêtés, dont une personne responsable de la diffusion idéologique et de l’émission de fatwas.

Les forces de sécurité intérieure ont annoncé en outre avoir tué un chef de gang et un accompagnateur qui coordonnaient les cellules de l’EI à l’intérieur et à l’extérieur du camp. Le communiqué ajoute que les YPJ ont sauvé une femme yézidie nommée Kovan Ido Xorto, enlevée il y a 10 ans à Shengal.

Laisser un commentaire