Le journaliste Silêman Ehmed a été arrêté par les forces du Parti Démocratique du Kurdistan (PDK) en octobre dernier et reste introuvable depuis.
Silêman Ahmed, rédacteur en chef du service arabe de Rojnews

Le journaliste Silêman Ahmed a été arrêté par les forces du Parti Démocratique du Kurdistan (PDK) en octobre dernier et reste introuvable depuis.

Silêman Ahmed, rédacteur en chef du service arabe de Rojnews, a été arrêté par les forces du PDK au point de passage de Semalka (Faysh Khabur, Kr: Pêşxabûr) situé à la frontière irako-syrienne, le 25 octobre dernier. Il revenait au Sud Kurdistan depuis Alep, où il s’était rendu le 1er octobre pour visiter sa famille. Aucune nouvelle du journaliste kurde n’a été reçue depuis 109 jours.

Les services de renseignement du PDK accusent le journaliste, originaire de Rojava (nord de la Syrie), d’entretenir des liens avec le PKK. Son arrestation au poste frontière de Sêmalka-Pêşxabûr n’a été confirmée par les Asayish (Sécurité locale) à Duhok que six jours après sa disparition. L’agence Rojnews décrit les accusations portées contre Silêman ahmed comme des allégations non fondées.

Neriman Ahmet, l’un des avocats de Silêman Ahmed, a déclaré que les Asayish de Duhok leur avaient interdit de rencontrer leur client sous prétexte que l’enquête était en cours, et qu’ils avaient appris que le dossier était sous le contrôle de Parastin, l’agence de renseignement du PDK.

Bien que les avocats du groupe de défense de Silêman Ahmed aient déposé plus de 10 demandes jusqu’à présent, les forces du PDK n’ont partagé aucune information sur le journaliste et empêchent tout contact avec lui.

L’agence Roj news condamne fermement l’enlèvement illégal de Silêman Ahmed, qui travaillait depuis 5 ans comme rédacteur en chef du service arabe de l’agence, et exige sa libération immédiate ainsi qu’une clarification sur son sort dans les plus brefs délais. L’agence a récemment fait appel aux Nations Unies (ONU) pour obtenir de l’aide afin de localiser le journaliste.

Laisser un commentaire