un véhicule civil a été ciblé par un drone à Chamchamal, près de Sulaymaniyah. La frappe a causé la mort d’une personne et blessé deux autres.
Ces derniers mois, la région du Sud-Kurdistan a été témoin de plusieurs attaques de drones turcs, visant des véhicules la plupart du temps, particulièrement dans les provinces de Sulaymaniyah (Silêmanî), Shengal et Makhmour (Mexmûr)

Vendredi soir, un véhicule civil a été ciblé par un drone à Chamchamal, près de Sulaymaniyah. La frappe a causé la mort d’une femme et blessé deux autres personnes.

Le 8 octobre, en début de soirée, un véhicule civil a été frappé par un drone à Chamchamal, dans la province de Sulaymaniyah, au sud-Kurdistan (nord de l’Irak).  Selon les sources locales, il pourrait s’agir d’un drone de l’armée turque.

Une femme a perdu la vie dans le bombardement et deux autres personnes ont été blessées et transportées à l’hôpital de Chamchamal. 

Lundi dernier, une autre voiture avait été attaquée par un drone dans le district situé à 65 kilomètres à l’ouest de Sulaymaniyah. Deux personnes avaient alors été gravement blessées.

Au cours de l’été, plusieurs frappes aériennes, généralement des attaques de drone effectuées par l’armée turque, ont ciblé des véhicules au Sud-Kurdistan, notamment dans la région à majorité yézidie de Shengal Durant cette même période, la Turquie a également mené des frappes de drone au Rojava, dans la région autonome du nord et de l’est de la Syrie, ciblant, là encore, des véhicules. Récemment, le régime iranien augmenté à son tour les attaques visant le Sud-Kurdistan.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire