Les corps de 11 personnes tuées lors du génocide perpétré par l’EI en 2014 contre les Yézidis de Shengal (Sinjar) ont été découverts dans une fosse commune.

Les corps de 11 personnes tuées lors du génocide perpétré par l’EI en 2014 contre les Yézidis de Shengal (Sinjar) ont été découverts dans une fosse commune.

L’Institut de médecine légale de Ninive a indiqué qu’une fosse commune contenant les corps de 11 Yézidis avait été récemment découverte dans la région de Shengal, au Sud-Kurdistan (Irak).

Les corps appartiendraient à des victimes du génocide perpétré par l’État islamique (EI) contre la population kurde yézidie, dans la région de Shengal, en août 2014.

À ce jour, au moins 85 fosses communes contenant les corps des victimes des massacres commis par l’organisation djihadiste ont été découvertes à Shengal et dans ses environs.

Le sort de milliers de personnes disparues au cours de l’invasion de la région par l’EI est toujours inconnu. Des milliers de femmes et de fillettes ont par ailleurs été enlevées par les djihadistes pour être vendues en tant qu’esclaves. 

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire