L'ancien journaliste du quotidien kurde Azadiya Welat, Velat Öztekin, a été condamné ce lundi à 1 an, 6 mois et 22 jours de prison.

L’ancien journaliste du quotidien Azadiya Welat, Velat Öztekin, a été condamné ce lundi à 1 an, 6 mois et 22 jours de prison.

Le journaliste Velat Oztekin, du quotidien kurde, Azadiya Welat, fermé par décret-loi, a été mis en examen pour « propagande en faveur d’une organisation terroriste ». Jugé pour des publications sur les réseaux sociaux, la 3ème audience du procès contre M. Öztekin s’est tenue aujourd’hui auprès de la 9ème chambre de la cour d’assise de Diyarbakir. 

Jugé pour avoir exercé le travail de journalisme 

Le ministère public, qui a présenté son avis sur le fond lors de l’audience précédente, a exigé qu’Öztekin soit condamné à une peine de 1 à 5 ans de prison pour « propagande répété en faveur d’une organisation terroriste ». L’avocat de l’affaire Maître Temur, qui a défendu l’opinion sur le fond, a déclaré qu’Öztekin était un employé du journal à l’époque et que ses postes s’inscrivaient dans le cadre de ses activités journalistiques. L’avocat Temur a demandé l’acquittement du journaliste, déclarant que les postes de son client relevaient de la « liberté d’expression ».

A l’issue de l’audience, le tribunal a condamné M. Öztekin à 1 an, 6 mois et 22 jours pour « propagande en faveur d’une organisation terroriste ».

Laisser un commentaire