Un écrivain critique du régime d’Erdogan agressé au Pays de Galles après la publication d’une

L’écrivain kurde Gökhan Yavuzel, l’un des noms figurant sur une « liste noire » partagée sur les réseaux sociaux, a été agressé mardi au Pays de Galles.

L’écrivain Gökhan Yavuzel est l’un des noms figurant sur une « liste de personnes à abattre » diffusée au sein des réseaux nationalistes turcs. Le membre de PEN international a été agressé mardi à Cardiff, au Pays de Galles.

Suite à l’agression, Yavuzel a publié une photo de lui sur Twitter avec ce commentaire : « J’ai été attaqué par quatre personnes aujourd’hui [mardi]…. La police est venue, puis l’ambulance… J’ai de légers bleus sur le dos. »

« Aux flagorneurs qui nous ont ciblés dans les médias par le biais d’une liste de cibles, j’ai ceci à dire : vous allez certainement le payer », a ajouté l’écrivain.

La semaine dernière, Celal Başlangıç, rédacteur en chef d’Artı TV et du site d’information Artı Gerçek, a déclaré avoir été averti par la police allemande de la présence de son nom sur cette liste. La police allemande a confirmé l’existence d’une liste comportant les noms de 55 détracteurs du régime turc vivant en exil, notamment des personnalités politiques, des artistes, des journalistes et des écrivains.

Erk Acarer, journaliste turc critique du gouvernement d’Erdoğan qui vit en exil en Allemagne, a été agressé dans la cour de son immeuble à Berlin, le 7 juillet.

Laisser un commentaire