Un dirigeant d’une structure locale a été assassiné dimanche à Tabqa, dans la province de Raqqa.

Abdullah Ahmad Al-Sayil, Coprésident de la Maison du Peuple dans le quartier Al-Buhayraya, à Tabqa, a été tué par balle.
Tandis que les auteurs de cet assassinat n’ont pas encore été identifiés, le rapport d’autopsie indique qu’Al-Sayil a perdu la vie après avoir reçu une balle dans la tête.

Le bureau de lutte contre la criminalité organisée des Forces de sécurité intérieure a ouvert une enquête sur le meurtre du dirigeant de la Maison du peuple.

Profitant de l’invasion du nord de la Syrie par l’armée turque et ses alliés djihadistes, les cellules de l’Etat islamique (EI) se sont considérablement activées au cours des derniers jours.

Lundi dernier, 11 novembre, le prêtre arménien Hovsep Bedoyan ainsi que son père ont été assassinés sur leur route de Hassakê à Deir ez-Zor. Le même jour, un triple attentat frappait le centre-ville de Qamishlo, faisant 6 morts et de nombreux blessés. Les deux actes ont été revendiqués par l’EI.