Rojava : 10 civils, dont 8 enfants, massacrés par les bombes de la Turquie à Tall Rifat

L’armée turque a mené lundi après-midi une attaque d’artillerie contre la ville de Tall Rifat, dans le canton de Shehba, au nord de la Syrie.

Selon les informations recueillies sur le terrain, l’attaque menée vers 14h30, heure locale, visait des zones d’habitation civile.

Au moins 10 civils, dont 8 enfants âgés de 3 à 15 ans, ont perdu la vie et 10 autres ont été blessés dans l’attaque.

“Nous jouions dans notre quartier. Un obus de mortier est tombé près de nous, un éclat d’obus m’a touché la main et m’a blessé. J’ai été hospitalisé par la suite. Un obus de mortier a aussi touché notre maison”, a dit un enfant de 9 ans blessé dans l’attaque.

Un autre enfant rescapé a raconté qu’il avait été blessé après qu’un obus de mortier soit tombé à proximité. “La plupart d’entre nous étaient des enfants, il y avait aussi des filles », a-t-il indiqué.

“Ce bombardement est une manifestation de la barbarie de l’État envahisseur turc et de ses gangs”, a déclaré le Coprésident de l’administration autonome du canton d’Afrin, Bekir Elo qui a appelé la communauté internationale à élever la voix pour dénoncer les massacres perpétrés contre les peuples de la région.

L’agression militaire turque visant à envahir le nord et l’est de la Syrie se poursuit depuis le 9 octobre malgré les accords dits de cessez-le-feu.

Près de 500 civils ont perdu la vie à la suite des attaques menées par l’armée turque et ses alliés djihadistes depuis cette date. Plus d’un millier de personnes ont été blessées et quelque 300 000 déplacées, dans le cadre de cette campagne de nettoyage ethnique menée par Ankara.

3 Commentaires

Laisser un commentaire