Osmanen-Germani-Erdogan-turc-rojinfo
Gangs des Osmanen Germania.

Considérant qu’il représente un « grave danger », le ministère de l’Intérieur allemand a interdit les gangs des Osmanen Germania, un groupe turc progouvernemental inscrit sur la liste du crime organisé.

Le ministre de l’Intérieur allemand, Horst Seehofer, a annoncé l’interdiction de « toutes les activités » des Osmanen Germania (Ottomans d’Allemagne), une organisation qui a des liens étroits avec l’Etat turc et qui fonctionne sous la couverture d’une association.

Dans un communiqué, le ministre de l’Intérieur a déclaré que les gangs en question représentaient un « grave danger » pour la vie des individus, la propriété, la liberté et l’ordre public en général.

Fondée sur la loi allemande régissant les associations, la décision souligne que les activités et les objectifs des Osmanen Germania constituent des infractions pénales.

Selon la déclaration du ministère, un raid a été mené contre des membres du gang mardi à Rheinland-Pfalz, Baden-Württemberg, en Bavière et en Hesse. Le ministère a indiqué que les gangs étaient organisés dans 16 villes de différentes régions d’Allemagne.

Le ministère a déclaré que les gangs avaient été interdits à la suite de l’enquête qui s’est déroulée tout au long du mois de mars. L’annonce est intervenue un jour après la cérémonie en Turquie marquant le changement de régime.

Horst  Seehofer a déclaré que les gangs Osmanen Germania avaient « commis des crimes graves » et ajouté : « Ceux qui rejettent l’Etat de droit ne peuvent attendre aucune tolérance de notre part ».

Les membres des gangs sont accusés de tentatives de meurtre, de chantage, de trafic de drogue, de prostitution forcée et d’enlèvement. Le ministère de l’Intérieur de l’Etat de Rhénanie-du-Nord–Westphalie avait annoncé il y a quelques temps que les Osmanen Germania étaient des gangs liés à l’AKP et au cercle intime d’Erdoğan.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire