L’armée turque a intensifié ses attaques mardi matin, en bombardant les villages de Shehba dans le Nord-est de la Syire, et le district de Pencwene au Sud-Kurdistan
Bombradement Pêncwênê

L’armée turque a intensifié ses attaques mardi matin, en bombardant les villages de Shehba dans le nord de la Syire, et le district de Pêncwênê au Sud-Kurdistan.

Alors que des avions de reconnaissance turcs survolent la région de Shehba, dans le nord de la Syrie, l’armée turque bombarde plusieurs villages de la région.

Mardi matin, l’armée turque a recommencé à bombarder les villages de la région de Shehba avec des obus d’artillerie. Les attaques ont commencé vers 5 heures du matin, heure locale, et ont d’abord touché les villages de Meyasê et Qinitrê dans le district d’Efrîn-Şêrawa. L’armée turque a ensuite étendu ses attaques aux villages de Malikiye, Şêwarxa, Kela Şêwarxa et Alqemiyê dans le district d’Efrîn-Şera.

Les avions de reconnaissance de l’aviations turque survolent également les régions de Shehba et d’Afrin.

Par ailleurs, selon l’agence de presse Rojnews, une zone près de la ville de Pêncwênê au Sud-Kurdistan (Kurdistan irakien) a été bombardée par des avions de chasse turcs, mardi matin vers 6 h 30, heure locale.

A la suite de l’attaque, le gouverneur du district de Pêncwênê a annoncé qu’il n’y avait pas eu de victimes ou de blessés.

L’armée turque a considérablement accentué ses attaques ciblant les régions kurde, les bombardements de drones, tuant plusieurs civils au courant de la semaine dernière.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire