L'Organisation des Droits Humains d'Afrin a déclaré que 28 personnes, dont 11 femmes, ont été enlevées à Afrin ces 10 derniers jours. 

L’Organisation des Droits Humains d’Afrin a déclaré que 28 personnes, dont 11 femmes, ont été enlevées à Afrin ces 10 derniers jours. 

Les crimes de guerre commis par l’État turc et ses mercenaires djihadistes, comme le kidnapping, le harcèlement, le viol, le meurtre  de femmes et les changements de la structure démographique augmentent jour après jour dans la région occupée d’Afrin. 

Selon l’enquête menée par l’Organisation syrienne des Droits Humains d’Afrin, il a été noté que 28 citoyens, dont 11 femmes ont été enlevées par l’État turc et ses mercenaires ces 10 derniers jours. 

Le porte-parole de l’Organisation des Droits Humains d’Afrin, Îbrahîm Şêxo, a confirmé que « 28 personnes d’Afrin, dont 11 femmes, ont été kidnappées. » 

Selon l’Organisation, une femme nommée Ayşe Mihemed a été assassinée par les mercenaires d’Al Hamzat dans leur quartier général de Humus. 

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire