L’instabilité et l’insécurité continuent de régner dans les régions occupées par la Turquie, dans le nord de la Syrie.

L’instabilité et l’insécurité continuent de régner dans les régions occupées par la Turquie, dans le nord de la Syrie.  

Selon les informations fournies par des sources locales, l’État turc et ses mercenaires djihadistes ont autorisé la station d’eau d’Alouk à fonctionner seulement pendant une heure au cours du mois dernier et n’ont pas permis aux employés d’entrer dans la station.

Il a été rapporté que le groupe mercenaire « Armée nationale syrienne » a saisi les câbles reliant l’électricité à la station d’eau d’Alouk qui, par conséquent, ne fonctionne plus depuis plusieurs jours.

Ces mêmes sources ont indiqué que l’acheminement de l’eau était coupé depuis le 21 mars à Hessakê en raison de la coupure d’électricité à la station d’Alouk.

Laisser un commentaire