La Turquie a intensifié ses attaques contre Aïn Issa et Girê Sipî au cours des dernières semaines. Alors que les villages et le centre d'Aïn Issa, ainsi que la route internationale M4 ont été bombardés à l'arme lourde, des tentatives d’infiltration se sont succédées.

La Turquie a intensifié ses attaques contre Aïn Issa et Girê Sipî (Tall Abyad) au cours des dernières semaines. Alors que les villages et le centre d’Aïn Issa, ainsi que la route internationale M4 ont été bombardés à l’arme lourde, des tentatives d’infiltration se sont succédées.

En analysant les attaques de l’État turc, le commandant des Forces démocratiques syriennes (FSD) d’Aïn Issa, Karker Andok, a confirmé que celles-ci se sont récemment intensifiées.

Le commandant Karker Andok a déclaré que les FDS sont prêtes à répondre à toute attaque éventuelle et qu’elles utiliseront leurs droits de légitime défense. Il a ajouté : « Au cours de cette dernière période, les attaques de la Turquie et de ses mercenaires contre Aïn Issa se sont intensifiées. Bien sûr, le but de ces attaques est d’étendre les frontières des zones occupées par l’armée turque, de briser la zone située entre la route internationale M4 et la région de Jazira et d’approfondir l’occupation. L’État turc ne fait pas seulement la guerre, il veut en fait, tuer toute entité vivante sur ces terres, en attaquant les lieux d’habitation civiles avec des armes lourdes et en bombardant les villages et les maisons. Malgré l’accord signé, l’État turc attaque ces régions avec tous les moyens, mais les régimes russe et syrien, qui ont des forces dans la région, restent silencieux ».

Le commandant Andok a poursuivi : « La Turquie a établi des bases militaires dans de nombreux endroits, et elles se sont rapprochées du centre-ville d’Aïn Issa, elles ne sont qu’à deux kilomètres. Ils veulent augmenter leurs bases militaires. Ils ont établi 5-6 postes militaires jusqu’à présent. Néanmoins, la Russie et le régime ne prennent aucune position contre cela. L’objectif principal ici est de cibler les peuples du nord et de l’est de la Syrie, et en particulier les FDS et le peuple kurde. Cependant, nous, en tant que combattants et enfants de ce peuple, continuerons à résister et à protéger notre peuple jusqu’au bout. »

Le combattant des FDS Murat Manbij a rappelé que l’Etat turc a envahi et pillé les villes du nord et de l’est de la Syrie, à commencer par Afrin, pendant quatre ans.

Le combattant des FDS Manbij a déclaré : « Au cours de la dernière période, les attaques contre Aïn Issa sont devenues quotidiennes. Il y a eu deux tentatives d’infiltration. La Turquie a utilisé toute sa puissance technologique, mais les combattants des Forces démocratique syriennes ont réagi très fortement et ont déjoué les tentatives. Ces attaques ne sont pas seulement dirigées contre les FDS mais aussi et surtout contre les civils, contre les lieux où vivent les civils ».

Le combattant Manbij a ajouté : « Cependant, comme les combattants des FDS ont résisté à toutes ces attaques, le peuple a également résisté. Qui sont les combattants des FDS ? Nous sommes les enfants de ce peuple et nous venons de ce peuple. Pour cette raison, le peuple se tient aux côtés de ses propres enfants. Les combattants des FDS luttent contre les attaques d’invasion 24 heures sur 24 et répondent avec force à toute attaque. Cependant, malgré la présence simultanée des forces des régimes russe et syrien dans cette région, de nombreux civils ont souffert, ont été blessés et ont perdu la vie à la suite des attaques de la Turquie. Ni la Russie ni le régime syrien ne mettent en avant cette attitude. Nous, en tant qu’enfants de ce peuple, continuerons à défendre notre peuple jusqu’à la dernière goutte de notre sang pour défendre nos terres ».

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire