Erdogan mauvais perdant

Cinq semaines après les élections municipales, annulation du scrutin à Istanbul.

0

En juin 2015, Recep Tayyip Erdogan perd la majorité absolue à l’Assemblée. Il impose de nouvelles élections législatives en novembre 2015. Lors des élections municipales de mars 2019, il perd des grandes villes et n’accepte pas la perte d’Istanbul malgré le recomptage. Le 6 mai 2019, le Haut Conseil électoral sous pression annule le scrutin à Istanbul. Jusqu’où le président turc ira-t-il ?

Un reportage de Chris Den Hond et Mireille Court publié sur OrientXXI.

Laisser un commentaire