samedi, mars 6, 2021
Les gouvernements français successifs, en plus de n'avoir jamais reçu les familles de victimes et les représentantEs de la communauté kurde, sont trop soucieux de préserver leurs relations avec la Turquie d'Erdogan pour agir. De Valls à Macron, la complicité de la France avec la politique autoritaire et dictatoriale de la Turquie n'est plus à démontrer : arrestations de militantEs kurdes à chaque venue d'Erdogan à Paris, accords bilatéraux franco-turcs de sécurité et de lutte anti-terroriste. Le PKK figure d'ailleurs toujours parmi les organisations terroristes listées par l'Union européenne, sans que cela ne fasse l'objet d'une quelconque contestation de la part du gouvernement français.
Le 9 janvier 2013 à Paris, les trois militantes kurdes Sakine Cansiz, Fidan Dogan (Rojbîn) et Leyla Saylemez étaient assassinées d'une balle dans la tête dans les locaux du Centre d'information du Kurdistan, situé au 147 rue Lafayette. Plusieurs éléments de l'enquête et le réquisitoire du Procureur de la...
Un haut responsable des services de sécurité turcs a rencontré Akila Salah, le chef du parlement basé dans l’Est libyen contrôlé par Haftar.
Un haut responsable des services de sécurité d'Erdogan s'est rendu à Toubrouk, en Libye, pour rencontrer Akila Salah, le chef du parlement basé dans l’Est libyen contrôlé par le maréchal Haftar, selon le site d’information Mondafrique. D’après le site d’information Mondafrique, la médiation...
La direction générale de la sécurité étrangère (DGSE) s’est abstenu de présenter aux autorités judiciaires les informations concernant les personnes avec lesquelles Omer Guney s’est entretenu par téléphone. Par conséquent, le tribunal a demandé ces informations aux autorités turques. Cependant, les enregistrements depuis la France sur les canaux de satellite français ne sont pas en Turquie mais en France.
La direction générale de la Sécurité Extérieure (DGSE) s’est abstenue de présenter aux autorités judiciaires les informations concernant les personnes avec lesquelles Omer Guney s’est entretenu par téléphone. Par conséquent, le tribunal a demandé ces informations aux autorités turques. Cependant, les enregistrements effectués depuis la France,...
Près de 5000 personnes ont participé aujourd’hui à la grande marche en hommage à Sakine Cansiz, Fidan Dogan et Leyla Saylemez, militantes kurdes assassinées à Paris le 9 janvier 2013.
Près de 5000 personnes ont participé aujourd’hui à la grande marche en hommage à Sakine Cansiz, Fidan Dogan et Leyla Saylemez, militantes kurdes assassinées à Paris le 9 janvier 2013. Dans la nuit du 9 au 10 janvier 2013, Sakine Cansiz, membre fondatrice...
Avec Sakine Cansiz et Fidan Dogan, la jeune militante kurde Leyla Saylemez figure en tête des « 100 raisons pour juger le dictateur Erdogan ».
Avec Sakine Cansiz et Fidan Dogan, la jeune militante kurde Leyla Saylemez figure en tête des « 100 raisons pour juger le dictateur Erdogan », une campagne lancée par le Mouvement des Femmes kurdes en Europe (TJK-E) à l’occasion de la journée internationale des violences faites aux femmes, le...
La Campagne Paix au Kurdistan basée au Royaume-Uni a exigé la fin immédiate des ventes d'armes à la Turquie, accusant le gouvernement britannique de complicité de crimes de guerre après des allégations selon lesquelles il aurait vendu à la Turquie, en connaissance de cause, des composants utilisés dans la fabrication des drones de combat turcs.
La Campagne Paix au Kurdistan basée au Royaume-Uni a exigé la fin immédiate des ventes d'armes à la Turquie, accusant le gouvernement britannique de complicité de crimes de guerre après des allégations selon lesquelles il aurait vendu à la Turquie, en connaissance de cause, des composants utilisés...
L’assassinat à Paris de la militante kurde Fidan Dogan est un des crimes recensés par la campagne «100 raisons pour juger le dictateur Erdogan»
L’assassinat à Paris de la militante kurde Fidan Dogan figure en tête des crimes recensés par la campagne « 100 raisons pour juger le dictateur Erdogan » lancée par le Mouvement des Femmes kurdes en Europe (TJK-E) à l’occasion de la journée internationale des violences faites aux femmes,...
À l’appel du Conseil démocratique kurde en France (CDK-F), plusieurs manifestations auront lieu dans l’hexagone ce samedi 9 janvier, date anniversaire de l’assassinat des militantes kurdes Sakine Cansiz, Fidan Dogan et Leyla Saylemez, exécutées à Paris le 9 janvier 2013 par un agent de l’État turc.
À l’appel du Conseil démocratique kurde en France (CDK-F), plusieurs manifestations auront lieu dans l’hexagone ce samedi 9 janvier, date anniversaire de l’assassinat des militantes kurdes Sakine Cansiz, Fidan Dogan et Leyla Saylemez, exécutées à Paris le 9 janvier 2013 par un agent de l’État turc. 
Tout au long de cette nouvelle année, Rojinfo publiera, un par un, les articles du site internet mis en place dans le cadre de la campagne « 100 raisons pour juger le dictateur Erdogan », une action lancée par le Mouvement des Femmes kurdes en Europe (TJK-E) à l’occasion de la journée internationale des violences faites aux femmes, le 25 novembre 2020.
Tout au long de cette nouvelle année, Rojinfo publiera, un par un, les articles du site internet mis en place dans le cadre de la campagne « 100 raisons pour juger le dictateur Erdogan », une action lancée par le Mouvement des Femmes kurdes en Europe (TJK-E) à l’occasion...
Depuis cet appel téléphonique du 10 Janvier 2013, à une heure matinale inhabituelle, annonçant l'assassinat en plein Paris de trois militantes kurdes, dont Rojbîn, nous n'avons rien oublié et continuons à crier "Vérité et Justice" pour que ce triple crime ne reste pas impuni. Chaque année nous tenons à participer avec des milliers de Kurdes et amis des Kurdes aux manifestations pour rappeler à l'opinion publique, aux medias, à nos dirigeants, aux femmes et aux hommes politiques que nous avons élus que notre détermination est intacte et qu'ils doivent œuvrer pour que soient jugés les commanditaires, les services secrets turcs dont la responsabilité ne fait aucune doute pour personne.
Depuis cet appel téléphonique du 10 Janvier 2013, à une heure matinale inhabituelle, annonçant l'assassinat en plein Paris de trois militantes kurdes, dont Rojbîn, nous n'avons rien oublié et continuons à crier "Vérité et Justice" pour que ce triple crime ne reste pas impuni. Chaque année...