Trois journalistes et deux militants des droits humains ont été condamnés à 6 ans de prison chacun par un tribunal de Hewlêr (Erbil).
Devant le palais de justice de Hewlêr (Erbil)

Trois journalistes et deux militants des droits humains ont été condamnés à 6 ans de prison chacun par un tribunal de Hewlêr (Erbil), capitale du Sud-Kurdistan (Irak).

Les journalistes Sherwan Sherwani, Guhdar Zebari et Ayaz Karam, ainsi que les activistes Shivan Said Omar et Hariwan Isa ont été condamnés à 6 ans de prison chacun dans la capitale du Sud-Kurdistan, Hewlêr. Arrêtées l’année dernière dans la région de Dohuk, lors de manifestations contre la corruption gouvernementale, les 5 personnes sont détenues depuis plusieurs mois. Elles sont accusées d’avoir « nui à l’indépendance, à l’unité et à la sécurité du pays. »

La condamnation a suscité nombre de réactions de la part des parlementaires de la région.

Présent au procès, Belên Ismail, député du Mouvement Goran au parlement du gouvernement régional du Kurdistan (KRG), s’est adressé à l’agence de presse RojNews : « Lorsqu’une personne est détenue, il doit y avoir une accusation contre elle, mais il n’y a aucune charge pénale contre ces personnes originaires de Behdinan ».

Le parlementaire Dr. Shayan a, quant à lui, déclaré : « J’ai des doutes. Parce qu’ils ont tous été condamnés à la même peine. C’est suspect. Ils n’ont commis aucun crime. »

Laisser un commentaire