Selon le Unités de Résistance de Shengal, trois civils ont été tués dans les frappes aériennes menées par l'armée turque dans la région
Drapeaux des Unités de Résistance de Shengal (YBS)

Selon les Unités de Résistance de Shengal, trois civils ont été tués dans les frappes aériennes menées hier par l’armée turque dans la région de Shengal, au Sud-Kurdistan. Les bombardements turcs qui ont duré plusieurs heures ont ciblé 21 sites.

Les Unités de Résistance de Shengal (Yekîneyên Berxwedana Şengalê, YBŞ) ont publié une déclaration sur les frappes aériennes menées par l’armée turque mardi soir. Selon le communiqué, 21 positions des YBŞ ont été ciblées dans la principale zone de peuplement yézidie, au sud du Kurdistan (nord de l’Irak). Indiquant que trois civils avaient perdu la vie dans les bombardements, les YBŞ ont précisé n’avoir subi aucune perte humaine dans leurs rangs.

« L’État turc a attaqué nos zones avec des avions de chasse entre 22 heures et 3 heures du matin le 1er février. Au total, 21 de nos sites ont été bombardés. Il n’y a pas eu de victimes ou de blessés de notre côté à la suite de ces attaques », indique le communiqué publié par le commandement des YBŞ mercredi.

Et de poursuivre : « L’objectif de cette attaque est de semer la peur parmi notre peuple. La Turquie veut empêcher les personnes déplacées qui vivent dans des camps [depuis le génocide d’août 2014] de retourner à Shengal. Parallèlement aux attaques militaires, l’État turc utilise la guerre psychologique.

Les attaques actuelles se situent dans la continuité du massacre perpétré par l’État islamique (EI) le 3 août 2014. Quoi que l’ennemi fasse, il ne parviendra pas à briser nos positions. Notre peuple doit croire en sa propre force et ainsi faire échouer toutes les attaques ennemies. Il y a déjà eu des centaines d’attaques qui n’ont abouti à rien. Notre peuple et nos amis peuvent compter sur nous.

Certains médias du PDK (Parti démocratique du Kurdistan, dominé par le clan Barzani) font la propagande de l’invasion turque. Il n’est pas digne des Kurdes de présenter l’invasion et les attaques comme légitimes. Aucune force d’occupation ne sera en mesure d’envahir Shengal.

Les zones civiles n’ont pas été épargnées par les bombardements qui ont causé la mort de trois personnes et blessé une autre. Une enquête est en cours afin d’identifier les victimes. »

2 Commentaires

Laisser un commentaire