241 soldats des forces spéciales tuques ont été transférées de la province kurde de Adiyaman, dans le Nord-Kurdistan (Turquie) à la ville syrienne d'Al-Bab.
Image d'illustration

241 soldats des forces spéciales tuques ont été transférés de la province kurde de Adiyaman, dans le Nord-Kurdistan (Turquie), à la ville syrienne d’Al-Bab.

L’État turc a envoyé des renforts à la ville d’Al-Bab occupée par l’armée turque et ses mercenaires djihadistes. 

La ville d’Al-Bab appartient administrativement au gouvernorat d’Alep et est située à 40 kilomètres au nord-est d’Alep et à 30 kilomètres au sud de la frontière turque. 

Depuis décembre 2016, la ville reste sous le contrôle de groupes djihadistes soutenus par la Turquie.

Selon les rapports, 241 soldats du commandement du bataillon d’opérations spéciales de la gendarmerie turque de la province de Adiyaman ont été déployés à Al-Bab.

Laisser un commentaire