L'économiste Çeleng Ömer de l'université d'Afrin (Efrîn) a partagé des images d'une installation de traitement des olives à Afrin, dans le nord de la Syrie, où l'huile d'olive est produite.

L’économiste Çeleng Ömer de l’université d’Afrin (Efrîn) a partagé des images d’une installation de traitement des olives à Afrin, dans le nord de la Syrie, où l’huile d’olive est produite. Il rapporte que les revenus de cette installation de production d’huile d’olive – qui s’élèvent à pas moins de 100 millions de dollars US – ont été dépensés pour des groupes djihadistes.

Ces installations de traitement de l’huile d’olive sont situées à trois kilomètres de Jindires (Cindîrês), une ville du nord de la Syrie, dans la région d’Afrin. L’huile traitée ici serait transportée vers la province de Hatay, au sud-est de la Turquie, qui est limitrophe à Idlib.

Le gouvernorat de Hatay s’occuperait du commerce de l’olive d’Afrin et la commercialiserait sur le marché intérieur turc ainsi qu’à l’étranger.

Laisser un commentaire