Un jeune de 16 ans a été exécuté, lundi 30 novembre, par l’armée turque, dans la province de Hakkari, au Nord-Kurdistan.

Un jeune de 16 ans a été exécuté, lundi 30 novembre, par l’armée turque, dans la province de Hakkari, au Nord-Kurdistan.

Trois jeunes hommes ont été attaqués par des soldats de l’armée turque, dans une zone rurale de la province kurde de Hakkari, dans l’après-midi du 30 novembre. Les trois jeunes étaient en route du village de Yeşilova (İsyan) vers le village d’Anadağ (Bêruh), dans le district de Derecik, pour un pique-nique. Özcan Erbaş, 16 ans, a été touché au dos et mortellement blessé par les tirs des soldats.

Selon l’agence de presse Mezopotamya (MA), l’oncle du jeune homme, Sabri Erbaş, a déclaré ce qui suit à propos de l’incident : “Ils sont allés vers Anadağ pour un pique-nique et là, des soldats ont tiré sur eux depuis leurs avant-postes. Nous sommes allés le chercher après avoir appris l’incident. Là, nous avons eu une querelle avec les soldats qui ne nous ont pas permis d’approcher le groupe. J’ai finalement porté Özcan sur mon dos. Il avait été touché d’une balle dans le dos. Puis nous l’avons emmené à l’hôpital public de Hakkari pour une autopsie.”

Le député HDP (Parti démocratique des Peuples) de Hakkari Sait Dede a également confirmé le meurtre d’Özcan dans un post sur Twitter, qui disait : “Encore un autre jeune kurde et encore une autre exécution impitoyable. Nous savons que les auteurs vont encore être protégés par l’impunité. Mais nous demanderons des comptes aux responsables, même si cela doit durer un siècle.”

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire