Les Forces de défense du peuple (HPG, branche armée du PKK) ont déclaré que les guérilleros ont tiré des coups de semonce en l'air lorsque les forces du PDK ont pénétré dans une zone de campement appartenant à la guérilla kurde dans la région de Metina, dans le Sud-Kurdistan (Irak).

Les Forces de défense du peuple (HPG, branche armée du PKK) ont déclaré samedi que leurs guérilleros ont tiré des coups de semonce en l’air lorsque les forces du PDK ont pénétré dans une zone de campement appartenant à la guérilla kurde dans la région de Metina, dans le Sud-Kurdistan (Irak).

Samedi matin très tôt les forces du Parti démocratique du Kurdistan (PDK) ont effectué un déploiement militaire important dans les zones contrôlées par la guérilla kurde au sud de la région de Metina, dans le Sud du Kurdistan, tandis que l’armée turque se situe au nord de la région dans le but d’encercler les forces de la guérilla kurde.

Plus tard dans la matinée, les forces du PDK ont tenté d’attaquer un camp de la guérilla en y pénétrant.

Le bureau de presse des forces de défense du peuple (HPG, branche armée du PKK) a publié une déclaration sur les derniers développements indiquant que les forces du PDK ont pénétré dans un camp appartement aux forces de la guérilla à Metina. 

« les forces de la guérilla ont effectué des tirs de semence en l’air avec des armes individuelles dans l’intention d’avertir les forces du PDK. L’un des véhicules blindés n’a pas tenu compte de l’avertissement et a avancé davantage », ont indiqué les HPG.

La déclaration des HPG indique également qu’il n’a pas encore été possible pour eux, d’établir comment ce véhicule a été touché et endommagé et qu’il n’a par ailleurs, pas été possible de déterminer si la cause de l’explosion provenait d’une mine terrestre ou d’une attaque aérienne.

Malgré la publication, par le réseau de presse du PDK, de plusieurs articles annonçant que 5 peshmergas ont été tués à la suite d’un bombardement aérien turc, le Gouvernement régional du Kurdistan (KRG), a indiqué que les peshmergas auraient été tués par les guérilléros du PKK.

Par ailleurs, un parlementaire irakien membre de la commission de sécurité et de défense, a déclaré samedi que les peshmergas de la région de Metina ont perdu la vie à la suite des attaques de l’État turc.

3 Commentaires

  1. […] L’incident du 5 juin à Metîna est actuellement au centre de l’agenda kurde. Un convoi des forces du PDK [Parti démocratique du Kurdistan, dirigé par le clan Barzani] a tenté de pénétrer dans la zone de guérilla le jour en question. Pendant ce temps, une explosion s’est produite. Les HPG ont réfuté toute responsabilité, mais le PDK accuse néanmoins les guérilleros du PKK d’être responsables de cette attaque. Qu’est-ce qui se cache derrière cet incident ? […]

Laisser un commentaire