Noam Chomsky a exprimé son soutien aux 148 académiciens emprisonnés en Turquie pour leur procès qui a débuté aujourd’hui.

Tels ont été ses propos :

« L’enquête qui a été débuté suite à la signature de la Déclaration pour la paix des académiciens est une terrible erreur. Les amis des peuples de Turquie suivent l’actualité de très prés. Le langage de l’acte d’accusation nous montre clairement qu’il s’agit là d’une attaque qui vise principalement la liberté d’expression et de pensée qui devraient pourtant être protégés.

Pour donner un exemple, les signataires sont accusés d’avoir demandé au gouvernement «de mettre fin aux couvre-feux, de punir ceux qui ont commis des violations des droits de l’homme et d’exiger des compensations pour les citoyens qui ont subi des dommages financiers et moraux ». Ces exigences sont normales dans une société libre. Il est naturel d’être à côté des citoyens qui sont concernés, ce comportement doit être admiré.

Ceux qui défendent que l’appel de la paix inclue de fausses informations ont aussi la possibilité d’exprimer leurs opinions de façon mature. Dans cet appel il n’y a aucune connotation au terrorisme.

Que le procureur qui adopte un comportement tortionnaire et coercitif mette en parallèle l’appel à la paix/à la justice et l’appel au terrorisme, est un comportement intolérable pour un peuple qui respecte la liberté et les droits de l’homme. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here