Plus de 70 avions de l’armée turque ont survolé le canton d’Afrin dés 16h10 samedi puis ont bombardé le centre-ville et ses entourages. 

Les rues Eşrefiye, Aqbiye, Belilka, Hecika, Eyn Deqne, et les villages de Beluniye ont d’abord été touchées par les bombardements. Puis les avions de chasse ont élargi leur zone d’attaque et ont bombardé les villages de : Kurdo, Şengiliye, Şeyxura, Xezawiye, Kifera et Hac Hesna.

La Turquie a de plus, débuté une offensive terrestre dans les villes de Efrin et Sehba. Durant celle-ci 6 soldats turcs ont été tués et 17 soldats ont été blessés.

L’armée turque qui ne parvenait pas à avancer, a après l’accord de la Russie débuté une opération aérienne. Suite aux bombardements 6 civils sont morts et 10 autres ont été blessés. Pendant ces mêmes bombardements trois combattants des Unités de protection du peuples (YPG) ont également perdu la vie.

Le commandant des FDS a lors de sa déclaration concernant l’attaque de l’armée turque affirmé que la Turquie offrait de nouvelles opportunités à l’EI et a ajouté « nous souhaitons que la Turquie mette fin à ses menaces et attaques immédiatement. Nous appelons la communauté internationale à accorder de l’importance à la lutte contre l’EI et à trouver une solution politique pour la crise syrienne ».

Par ailleurs le conseil exécutif de la Fédération de la Syrie du Nord a lui aussi fait appel aux kurdes des 4 parties du Kurdistan à résister aux attaques. « Nous invitons les kurdes des 4 parties à sortir dans les rues et à s’opposer à ces attaques barbares ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here