Un tribunal iranien a condamné trois kurdes à des peines de prison pour leur participation à des manifestations organisées dans le but de protester contre l’assassinat de kolbers.

Selon Kurdistan Human Rights Network (KHRN), trois activistes; Kobra Khalandi, Mostafa Abu Bakri et Pouya Adelkhani ont été accusés pour avoir lancé un appel à un rassemblement pour protester contre l’assassinat de kolbers. Les militants ont été condamnés à 13 mois et demi d’emprisonnement au total.

« Selon la nouvelle loi, Kobra Khalandi a été condamné à deux mois et demi d’emprisonnement, Mustafa Abu Bakri a été condamné à neuf mois d’emprisonnement et Pouya Adelkhani à deux mois d’emprisonnement », a déclaré une source au KHRN.

Khalandi, Bakri et Adelkhani ont été arrêtés par les services de renseignement de Mahabad le 10 septembre 2017. Ils ont été libérés sous caution après 7 jours.

Le 4 septembre, le meurtre de deux kolbers dans l’une des régions frontalières de Baneh a conduit à des manifestations massives à Baneh. Les manifestations se sont étendues à Sanandaj, Mahabad et Kermanshah les jours suivants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here