Rojhat Seckin faisait partie des 6 personnes qui ont été tuées lors d’« affrontements » avec l’armée turque à Mugla . 

Il a aujourd’hui été enterré au cimetière Yeniköy d’Amed. Des députés du HDP, du DBP, des co-maires d’Amed et les employés de l’association d’Aide aux Familles qui ont Perdu des Proches ont participé aux funérailles. De multiples tanks, des véhicules armés et des centaines de policiers surveillaient le cimetière. Ils ont notamment pris tout le monde en photo.

NOS ENFANTS RESISTERONT

La co-présidente du DBP de la ville d’Amed a pris la parole lors des funérailles. Elle a tout d’abord présenté ses condoléances à la famille Seckin puis au peuple kurde. Elle a ensuite ajouté « tant que l’oppression ne prendra pas fin nos enfants y feront face et résisteront. Rojhat n’est pas le premier et ne sera pas le dernier à mourir en luttant contre celle-ci.

JE GARDERAI TOUJOURS LA TETE HAUTE 

« Que les bougies et flambeaux illuminent ta route. Je me baisse avec respect devant ta lutte. Je garderai toujours la tête haute. » a déclaré la mère de Rojhat, Sebiha Seckin.

DES TRACES D’EXECUTIONS

Les personnes qui ont lavé son corps ont affirmé avoir vu la trace d’une balle à l’épaule droite et au cou puis des traces de brûlures sur son buste et ses pieds. Elles pensent que Seckin a été frappé par une charge lourde à la tête.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here