Morteza Rahmani, 26 ans, prisonnier politique kurde, a été exécuté dans la prison centrale de Sinê (Sanandaj) mercredi matin, a rapporté l’Agence des informations sur les droits de l’homme (HRANA) en Iran.

Rahmani était emprisonné depuis 6 ans pour «être membre de l’un des partis d’opposition du Kurdistan de l’Est» et pour «avoir tué deux personnes de la garde révolutionnaire». Elle était également accusée d’ «inimitié contre Dieu» et a été condamné trois fois à être exécutée. Morteza Rahmani, du village de Tylkou, dans la ville de Kamyaran, dans la ville de Sinê, au Kurdistan (Rojhilat), a été emprisonné en 2011 et condamné à la peine de mort en 2013.

HRANA a déclaré qu’il n’y avait aucune preuve concrète dans le processus de la poursuite de Rahmani, notant que son interrogatoire et son procès se sont tenus en secret.

Source : ROJINFO-KURDISTAN AN FEMININ

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here