Sinan Hamo, commandant en chef des unités de protection du peuple (YPG) .

Le commandant général des YPG Sipan Hemo s’est exprimé lors d’une interview pour ANF concernant les préparations de l’armée turque pour attaquer Efrin (Afrin) et Manbij.

« Nous continuerons à protéger nos gains »

Concernant les propos du président turc « nous pourrions arriver soudainement une nuit » M. Hemo a déclaré qu’ils continueraient de protester contre les acquis du peuple kurde et des autres peuples de la région.

« Durant les 6 années de lutte au Rojava, nos forces ont surpassé les objectifs qu’ils s’étaient fixés. Nous avions clairement déclaré que nous protégerions les gains du peuple kurde au Rojava. Ainsi nos forces ont monté une défense et ont répondu aux attaques contre le Rojava. Des mesures historiques ont été prises et des batailles historiques ont été menées contre les forces terroristes, témoignant d’une grande bravoure ».

« Erdogan est un ennemi depuis le premier jour »

« L’Etat turc et le président Erdogan ont adopté une attitude hostile et ont lancé des attaques et ce depuis le premier jour. Les menaces et attaques actuelles ne sont pas nouvelles. Ils ont mené une guerre contre le Rojava depuis six années de plusieurs façons. Cependant toutes leurs attaques ont échoué ».

« Tous leurs plans ont été exposés et déjoués »

Après avoir affirmé que tous les plans d’Erdogan ont été échoués de Serêkaniyê à Kobanê Hemo a ajouté : « les évènements auxquelles nous faisons face aujourd’hui portent une tout autre signification. Il est actuellement totalement clair et évident que tous les mauvais coups, la sale guerre et les plans d’Erdogan et des services secrets turcs (MIT) ont été exposés et déjoués. Tous ont vu leur vrai visage. Aujourd’hui tout le monde sait qu’Erdogan est partenaire est l’allié des terroristes et des ennemies du peuple. Maintenant qu’ils sont désespérés ils veulent jouer leur dernière carte c’est pour ça qu’ils menacent Afrin ».

« Notre peuple leur demandera de rendre des comptes pour leur implication »

Sîpan Hemo a souligné l’absence de réaction des Etats :

« La situation est très intense et des batailles ont lieu à Efrin depuis maintenant une semaine. Même l’Etat syrien qui prétend être propriétaire de ces terres, n’a pas fait de déclaration. La Russie ne s’est pas prononcée non plus. Nous suivrons cette question de très près et s’ils ne prennent pas position, nous en arriverons à la conclusion qu’ils ont aidé à organiser cette attaque et qu’ils prennent position sur le front. Notre peuple leur demandera de rendre des comptes pour leur implication ».

L’alliance se poursuit à Idlib

« Il y a eu des discutions concernant la création d’une alliance de la Turquie, de l’Iran et de la Russie à Astana. Actuellement beaucoup de personnes pensent que les affrontements à Idlib ne font pas partis de l’alliance. C’est totalement faux. Au contraire la guerre développée à Idlib est en accord avec cette alliance. Durant les négociations à Astana il a été décidé que la Turquie prendrait certaines zones et ouvre la route au régime syrien ».

« Discutons de Jerablus et de Al bab et pas que de Manbij et Afrin »

Pour souligner qu’Erdogan a menacé Manbij et Afrin, Hemo a déclaré « Erdogan n’a qu’un seul but c’est d’attaquer Afrin et porter Manbij à l’agenda. La Turquie s’est engagée dans de tels projets afin de stopper les avances de la révolution du Rojava et d’empêcher les gains d’acquérir des Kurdes. L’Etat turc fait référence aux Etats-Unis en parlant de Manbij. Nous ne savons pas quelles promesses ont été faites entre ces forces. Les Etats-Unis doivent être interrogés à ce sujet. Pour nous, c’est un devoir de libérer chaque centimètre du Rojava et nous remplirons ce devoir ».

« Ce sera une guerre historique et finale »

« C’est une guerre historique qui mènera à la finale. Ce sera la finale pour le Rojava, les kurdes dans toutes les régions du Kurdistan et donc tous les peuples du Moyen-Orient. C’est parce que le président turc qui a des problèmes psychologiques est devenu une menace pour la région, pour les Kurdes, les Arabes, les Assyriens, les Turcs et tous les autres peuples. Il semble que notre destin nous confie la tâche de libérer la région de la menace d’Erdogan, tout comme nos forces du YPG / YPJ ont nettoyé la région de l’EI. La guerre d’Afrin sera une guerre de ce genre. Nous croyons que le peuple du Kurdistan, le peuple arabe et les peuples de Syrie, de la région et du monde entier prendront parti pour la lutte légitime de notre peuple au Rojava et agiront contre les fascistes qui attaquent le peuple kurde en vue de de les priver de leurs droits ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here