Deux hauts responsable du MIT capturé par le PKK.

Le KCK (Union des Communautés du Kurdistan) a divulgué des informations et des documents donnés par deux hauts responsables du MIT capturés par la guérilla.

Dans ces documents, figurent notamment des informations sur l’identité de l’agent du MIT responsable de la planification des assassinats des trois militantes kurdes à Paris.
La Coprésidence du Conseil Exécutif du KCK a annoncé publiquement les résultats de l’opération « vengeance révolutionnaire pour la martyre Sakine » durant laquelle la guérilla a capturé deux hauts responsables de l’Organisation Nationale du Renseignement (MIT) en août 2017.

Suite à l’ordre spécial d’Erdogan d’exécuter et/ou arrêter des hauts responsables du PKK se trouvant au Sud-Kurdistan (Irak), le MIT est passé à l’acte.

KCK : ERDOGAN A DONNE UNE INSTRUCTION SPECIALE AU MIT POUR LE PKK

« Erdogan a tellement été obsédé par la lutte de libération du mouvement kurde, qu’il a exercé cette pression sur le MIT chaque jour et disait qu’il était absolument nécessaire d’arrêter plusieurs responsables du PKK. L’attention a notamment été attirée sur la nomination de deux hauts fonctionnaires du MIT, qui jouent un rôle clé dans le fonctionnement et la mise en place de la politique génocidaire à l’égard du mouvement de libération kurde ».

KCK: LES DEUX HAUT DIRIGEANTS DU MIT SONT AYDIN ​​GUNEL ET ERHAN PEKCETİN

Le Conseil exécutif du KCK, qui a également fourni des informations importantes sur les détails de l’opération a ajouté dans sa déclaration :

Après avoir constaté la préparation d’une opération, nos unités ont commencé à surveiller les étapes de cette opération. Les deux cadres supérieurs du MIT qui se préparaient depuis des mois, ont été arrêtés juste avant leur opération ».

La relation directe d’Erdogan et de Hakan Fidan avec ces deux agents du MIT prouve l’ampleur de cette opération contre l’organisation kurde. Il est mentionné que depuis 20 ans ces deux agents (Erhan Pekcetin et Aydin Gunel) avaient des responsabilités importantes en Turquie, au Kurdistan puis au sein du MIT. Erhan Pekçetin est responsable du pôle le plus stratégique, à savoir les activités séparatistes internes et Aydın Günel est le responsable des ressources humaines national et international du MIT. Ils ont une connaissance direct ou indirect des activités et des opérations du MIT.

LES DEUX AGENTS DU MIT CAPTURÉS A CIZRE ONT AUSSI REVELE DE NOMBREUX RENSEIGNEMENTS

Dans sa déclaration, le KCK a rappelé que dans une période antérieure, deux autres responsables du MIT avaient été arrêtés, et avaient partagé des informations concernant la politique en Turquie.

SABAHATTIN ASAL, MEMBRE DE LA DELEGATION DE L’ETAT TURC A IMRALI A PLANIFIÉ LES ASSASSINATS DE PARIS

Le gouvernement de l’AKP, planifiait des exécutions durant la période de cessez-le-feu. Il est précisé « qu’au nom de l’Etat Muhammed Dervisoglu, ainsi que Sabahattin Asal, un responsable du MIT se sont rendus à l’ile prison d’Imrali. » Toutefois, ce dernier était celui qui a organisé les assassinats du 9 janvier 2013. Cela prouve encore une fois l’implication de l’Etat turc et du MIT dans cette affaire. Par ailleurs les documents et informations récoltés dans le cadre de cette opération révèlent également le rôle majeur joué par le régime d’Erdogan dans la destruction de la Syrie.

KCK : L’OPERATION MENEE IL Y A CINQ MOIS A PORTEE UN COUP TRES DUR AU MIT

Les agents du MIT sont détenus depuis cinq mois par le mouvement de libération kurde dans le respect des normes universelles. Tous les plans exécutés ou en cours d’exécutions en Europe, en Turquie, au Rojava et dans toutes les zones du Kurdistan ont été révélées aux forces kurdes.

KCK : LES PLANS D’ELIMINATION ENTREPRIS PAR ERDOGAN CONTRE LES DIRIGEANTS DU PKK ONT ETE MISE EN ECHEC

La mise en échec du projet d’attaque de l’Etat turc contre les responsables du PKK a été reconnue par la Turquie : « Le complot contre les dirigeants de notre mouvement et tous ces efforts ont été mis en échec grâce à l’opérations portant le nom de vengeance révolutionnaire de Martyre Sakine. Alors que Tayyip Erdogan, Devlet Bahçeli et tous leurs alliés fascistes attendaient avec un grand enthousiasme la capture et le massacre des cadres dirigeants du PKK, la capture de leurs agents a étouffé leur enthousiasme.

En raison de la complexité des opérations menées contre les services secrets turcs et la prolongation de l’opération vengeance révolutionnaire de Martyre Sakine, les forces kurdes ont retardés le partage des informations.

KCK : NOUS ALLONS PARTAGER PROCHAINEMENT DE NOUVELLES INFORMATIONS

Le conseil exécutif du KCK s’est également adressé à l’opinion publique : « Les crimes commis par le MIT envers les peuples de la région seront dévoilés très prochainement ».

Le KCK appelle les patriotes, les démocrates et le peuple kurde à être vigilant à la guerre et notamment à la guerre psychologique du gouvernement turc trompant la société, et les invitent à réagir contre ces attaques.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire