Une combattante des YPJ devant l'université de Raqqa

L’Université de Raqqa a été libérée par les combattants des Forces démocratiques syriennes (SDF) après avoir été fermée par Daech il y a plus de 5 ans.

La « Grande bataille » menée par les Forces démocratiques syriennes (SDF) pour mettre fin à l’invasion de Daech à Raqqa se poursuit le 95e jour. Des affrontements entre les SDF et Daech ont été concentrés dans le centre-ville alors que les SDF continuent leur avancée sur les fronts est et ouest. Les SDF ont pris environ 70% de la ville sous leur contrôle et ont maintenant libéré l’Université dans l’est de Raqqa.

L’Université de Raqqa dans le centre-ville est l’un des bâtiments qui montre les marques profondes laissées par l’asservissement de 5 ans. L’université a été revue pour la première fois en 5 ans lorsque les ennemis de la science ont envahi la ville et ont fermé et banni tous les établissements d’enseignement et les écoles de la ville.

LE CENTRE DE COLLECTION DE BUTIN

Daech a fermé de nombreuses écoles primaires et secondaires dans le centre-ville ainsi que l’université et a utilisé les bâtiments comme des centres de stockage de butin de guerre. L’entrée principale de l’université était ornée d’un signe en arabe qui disait : « Centre de Collection de Butin » et les habitants de Raqqa confirment que l’université était utilisée comme lieu de stockage de butin de guerre.

L’université a un grand campus et il y avait des anciennes étudiantes de l’université parmi les combattantes des YPJ qui sont entrées dans l’université.

PHOTOS D’ASSAD AU MILIEU DES SYMBOLES DE DAECH

Des bureaux et des chaises ont été rassemblés dans un endroit près de l’entrée où ils prennent la poussière tandis que les planches portent sur elles des noms de propriétés de Daech. Les drapeaux de Daech ont été dessinés sur les murs du bâtiment de l’université. Il y a des peintures murales sur le mur d’entrée de l’université. Dans une des peintures murales, une silhouette humaine sombre se profile sur la carte de la Syrie. Dans un autre, un garçon avec un sac à dos est représenté entrain dessiner une arme. La face sombre de Daech est également peinte sur les murs et il y a détail important : les images de Bashar Assad qui prétend combattre Daech apparaissent également sur les murs.

LA MOSQUÉE DÉTRUITE À L’EXPLOSIF 

Le campus universitaire est composé de dizaines de bâtiments et d’autres bâtiments de facultés ont également subi les effets des affrontements. Sur le périmètre extérieur de l’université, les véhicules chargés de bombes préparés par Daech restent comme ils l’étaient.

Le panneau de l’université n’a subit aucun dommage, sauf quelques rayures ici et là. Juste en face des bâtiments jaunes de l’université se trouvait la mosquée chiite la plus importante de Raqqa, mais la mosquée de Veysel Karani a été explosée lorsque Daech a envahi la ville.

DIX MILLE ÉTUDIANTS

L’Université de Raqqa a été construite par le régime syrien en 2004 et comptait environ 10 000 étudiants. On y enseignait la pharmacologie, l’ingénierie, les mathématiques, le droit, l’économie, la littérature arabe. Il y avait aussi diverses autres facultés et départements de l’université. L’université qui diplômait chaque année des milliers d’étudiants, avait des liens avec plusieurs universités internationales.

Source : KAF-RI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here