Haider al-Abadi, Premier ministre d'Irak.

Le Premier ministre irakien Haider al-Abadi a déclaré samedi, que l’invitation du président français Emmanuel Macron à visiter Paris, n’était pas liée au référendum d’indépendance du kurdistan.

L’invitation a été envoyée à Abadi le 26 août par les ministres français de l’étranger et de la Défense lors d’une visite à Bagdad, a déclaré le bureau d’Abadi dans un communiqué, ajoutant que son but était “de renforcer les relations bilatérales et de concentrer ses efforts sur la lutte contre le terrorisme”.

Par ailleurs une source du bureau de Macron a déclaré que Abadi avait accepté une invitation de Macron à visiter Paris le 5 octobre pour des pourparlers sur le référendum de l’indépendance kurde.

L’appel téléphonique entre Abadi et Macron, après le référendum de lundi “n’a mentionné en aucune façon la nécessité de reconnaître les droits des Kurdes”, a déclaré Abadi.

Laisser un commentaire