Turquie
Murat Karayilan, membre du Conseil exécutif du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

Au micro de la station de radio Dengê Mezopotamya, Murat Karayilan a déclaré que le gouvernement  turc avait envoyé une délégation à Imrali pour négocier avec Öcalan la fin de la résistance à Afrin.

Dans une interview donnée à radio Dengê Mezopotamya, Murat Karayilan, membre du Conseil exécutif du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), a donné une information de la plus haute importance sur la situation d’Abdullah Öcalan.

Karayilan, qui a dit qu’une véritable guerre se menait sur l’île d’Imrali, où Öcalan est détenu dans des conditions d’isolement aggravé, a affirmé qu’Öcalan prenait une position historique, humaniste et significative contre le système répressif sur l’île d’Imrali.

Commentant les derniers développements sur Imrali, Karayilan a dit : « Nous avons de nouvelles informations sur Imrali. Je ne veux pas entrer dans les détails, notre mouvement fera une déclaration officielle en direction de notre peuple et du public dans quelques temps. Une alliance stratégique s’est nouée entre la Turquie et la Russie. Pour mettre un terme à la résistance d’Afrin, une délégation de l’État a rendu visite à notre président à Imrali. Une pression a été exercée sur notre leader Apo, qui a rejeté leurs exigences. Avec pour conséquence l’aggravation de la torture systématique sur Imrali.

C’est l’information que nous avons. Mais comme je l’ai déjà dit, la direction de notre mouvement donnera une explication détaillée. Cette nouvelle situation est extrêmement importante. Il est clair que l’État turc est hostile au peuple kurde. Pour briser sa résistance, il forme des alliances avec de nombreuses forces différentes.

L’attitude et les attaques de l’État turc n’ont rien d’habituel, bien au contraire. L’attaque est d’une grande ampleur, minutieusement mise en œuvre. C’est ainsi que nous la voyons. Sans aucun doute, notre président Apo a perçu cette situation et il a adopté l’attitude qui y correspondait. Nous évaluons la situation avec les éléments d’information que nous avons.

L’ennemi a été mis en difficulté face à la résistance de la population d’Afrin. Il est clair que tous les moyens et toutes les méthodes ont été utilisés pour briser la résistance. Je suis sûr qu’une information détaillée à ce sujet sera rendue publique dans les prochains jours. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here