La députée du Parti démocratique des peuples (HDP) Gulsum Agaoglu, responsable de la commission des migrants et des réfugiés a publié une déclaration officielle :

« Il est inacceptable que les 57 migrants pakistanais qui sont retenus actuellement par des chaines dans un sous-sol à Arnavutkoy (Istanbul) restent captifs.

Il est clair que la question de l’immigration et des réfugiés est récurrente et que les millions de dollars gagnés sur le dos de ces personnes peuvent mener à des tragédies humaines encore plus graves. »

Puis elle a ajouté :

« En particulier, les réseaux de traite des êtres humains trompent les migrants en leurs promettant de les amener en Europe en échange d’une grosse somme d’argent. Le traitement auquel font face des milliers de personnes fait partie des crimes contre l’humanité.

Il est évident que le gouvernement de l’AKP n’a pas vraiment lutté contre les réseaux criminels internationaux. C’est l’AKP qui est responsable des développements de ce cette politique de guerre qui conduit à la mort de dizaines de milliers de femmes et d’enfants.

Bien qu’une tragédie ait lieu dans son propre pays le gouvernement reste insensible. Ignorer ce passé et essayer de l’oublier signifie participer à ces crimes contre l’humanité.

La députée du HDP a ainsi mis fin à la déclaration :

Nous appelons toutes les organisations internationales concernées et le gouvernement à prendre les mesures nécessaires pour mettre fin à ces réseaux criminels et pour éviter de nouvelles tragédies inhumaines ».

Laisser un commentaire