Afrin
Drapeau des Forces démocratiques syriennes (FDS).

Le commandement général des Forces démocratique syriennes (FDS) a déclaré que l’Etat turc, qui ne pouvait pas avancer malgré les frappes aériennes intenses, diffusait de la désinformation sur l’opération d’invasion contre Afrin.

« Les attaques de l’Etat turc et de ses djihadistes contre Afrin se poursuivent sans relâche. Bien que cette invasion n’ait pas réussi à réaliser un progrès sur le terrain jusqu’à présent, les médias de l’Etat turc affirment que leur armée a avancé de 8 km. Au contraire, des affrontements violents ont lieu entre les combattants des FDS et l’armée turque le long de la frontière.

Aux premières heures du lundi matin (22 janvier), nos forces ont mené des actions simultanées contre deux positions où se trouvaient les djihadistes soutenu par l’armée turque. Au moins 6 de leurs membres ont été tués dans l’une des positions.

Dans la matinée du même jour, des avions de combat turcs, accompagnés d’avions de reconnaissance, ont mené une attaque à grande échelle le long des chars. Des affrontements féroces ont éclaté et continuent entre nos forces et l’armée turque qui veut envahir Afrin avec l’appui des bombardements aériens.

Repoussés dans le nord d’Afrin, les djihadistes ont tenté d’attaquer la ligne d’Azaz et d’intenses affrontements ont éclaté dans et autour des villages de Dikmedas, Ayn Daqne et Minix suite aux représailles de nos forces. Les combats intenses se poursuivent.

Dans le district de Bilbile d’Afrin, qui a été touché par des frappes aériennes, les djihadistes affiliées à l’armée turque ont tenté de capturer le village de Hill Bilbile, des combats ont éclaté après la rude réaction de nos combattants. Des affrontements violents sont en cours.

Dans le district de Rajo, des civils ont été ciblés une fois de plus.

Séparément, les tentatives des djihadistes affiliés à l’armée turque de capturer le village Xelile du district de Shiye et la colline Izahe ont été déjouées. De violents affrontements sont également en cours dans cette région.

Au cours des affrontements, des chars de l’armée turque ont été endommagés et 40 membres de l’armée turque et de ses djihadistes alliées ont été tués.

L’Etat turc, qui ne peut pas avancer malgré les frappes aériennes intenses, répand des nouvelles propagande. De violents affrontements ont lieu dans les villages que l’Etat turc prétend avoir capturés. Le long de la frontière, les FDS et les combattants YPG / YPJ mènent côte à côte une résistance historique.

L’armée turque a lancé des attaques contre des lieux d’habitations et des positions de nos forces à Serêkaniyê avec des tireurs d’élite, des chars et des missiles le 22 janvier. Nos forces ont riposté à l’attaque. À la suite de cette attaque, trois de nos combattants sont tombés martyrs et un autre a été blessé. Dans la même attaque, trois civils ont été blessés.

Nous soulignons une fois de plus que nous, les Forces Démocratiques Syriennes, ne resterons pas silencieux sur l’agression de l’Etat turc quel qu’en soit le coût ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here