Les députés du Parti Démocratique des Peuples, Faysal Sarıyıldız et Tuğba Hezer Öztürk, ont été démis de leurs fonctions pour « absentéisme ».

Les deux députés ont été déchus de leur mandat avec une large majorité des voix du parlement. Sur les 344 voix, 324 ont été en défaveur de la députée de Van, Tuğba Hezer Öztürk, et sur les 357 voix 328 ont été en défaveur du député de Şirnak, Faysal Sarıyıldız.

Il y a bien longtemps qu’un processus avait débuté concernant l’absentéisme de ces deux députés, qui se trouvent depuis un certain temps en Europe.

QUATRE DÉPUTÉS DÉCHUS DE LEURS FONCTIONS

Le motif d’-absentéisme- pour lequel Hezer et Sarıyıldız ont été démis de leurs fonctions est une première dans l’histoire du parlement.

Avec Hezer et Sarıyıldız, le nombre d’élus ayant été déchus de leurs fonctions est désormais de 4.
En effet, Figen Yüksekdağ (ancienne co-présidente du HDP), en détention depuis novembre 2016, a été démise de son mandat le 21 février 2017, au cours de sa condamnation. Nursel Aydoğan (députée de Diyarbakir) a été démise de son mandat le 9 mai 2017, après être condamnée à 4 ans et 6 mois de prison.

Le nombre de députés, élus au cours des élections du 1er novembre 2015, est passé de 59 à 55. Or, n’ayant pas prêté serment au début de son mandat, la députée de Agri, Leyla Zana, n’est pas autorisée à participer aux sessions du parlement. Donc, le HDP est représenté au parlement par 54 députés.
De plus, ce même motif d’-absentéisme- est appliqué pour déchoir les fonctions de Leyla Zana

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here