Des kolbers qui traversent une rivière près de la frontière du Sud-Kurdistan (Irak).

Un kolber (travailleurs qui transportent des marchandises sur leur dos) a été blessé dans une explosion de mine terrestre à la frontière entre Est-Kurdistan (Iran) et Sud-Kurdistan (Irak).

Selon un rapport de l’Association des droits de l’homme du Kurdistan, Siléman Mehmudî (36 ans) a perdu samedi son pied gauche lorsque les mines terrestres posées par le régime iranien ont explosé au village de Nîwejin entre les provinces de Sardasht et de Piranshahr.

Une grande quantité de mines terrestres ont été posées à la frontière entre Est-Kurdistan et Sud-Kurdistan pendant la guerre entre l’Iran et l’Irak entre 1980 et 1989, mais elles ont été nettoyées après la fin de la guerre. Chaque année, des dizaines de personnes perdent la vie des deux côtés de la frontière, tandis que des dizaines d’autres sont blessées en raison des explosions de mines.

Laisser un commentaire