Deux hauts responsable du MIT capturé par le PKK.

Deux hauts responsables capturés par les HPG (branche armée du PKK, Parti des Travailleurs du Kurdistan) ont confirmé que les assassinats des trois militantes kurdes à Paris avait été planifié par le Service de renseignement turc (MIT), avec l’aval des plus hautes autorités de l’Etat turc.

Le KCK (Union des Communautés du Kurdistan) vient de publier les aveux d’Erhan Pekcetin et Aydin Gunel concernant les assassinats de Paris. Ces deux responsables du MIT avaient été capturés en août dernier, alors qu’ils préparaient un attentat contre des cadres dirigeants du mouvement kurde, au Sud-Kurdistan.

Les deux agents turcs  ont déclaré que les assassinats avaient été planifiés par la MIT, avec l’aval des autorités turques. L’un d’eux, Erhan Pekcetin, a  déclaré:

« Un enregistrement audio a été diffusé sur internet. Quand je l’ai entendu la première fois, j’ai compris que les assassinats avaient été planifiés et réalisés par Ugur Kaan Ayik, notre responsable du département des activités séparatistes, Ogur Yuret, directeur d’agence, ainsi que par l’agent Ayhan Oran et 3 autres agents. Je les ai reconnus grâce à l’enregistrement audio.

« Ils ont rencontré Omer Guney dans un hôtel à Ankara. L’enregistrement audio ont été réalisé dans cet hôtel. Ce genre d’assassinat est très critique. Il exige une décision des officiels de haut rang et peu de cadres sont au courant.

« Le rapport doit aller au bureau du directeur. Il ne décide pas seul et doit demander au président, parce que ces actions peuvent engendrer des problèmes internationaux. C’était durant une période de négociations de paix. L’ordre de mission avait probablement été préparé par le directeur de section, pas par Ayhan Oran. Puis il avait été validé par Ugur Kaan Ayik dont le responsable supérieur est Sabahattin Asal qui était vice-directeur de l’agence. Ce dernier participait aux négociations de paix avec Muhammed Dervisoglu. Ensuite, la note a dû arriver sur le bureau de Haluk Ozcan, vice-directeur du département des affaires générales. Pour finir, elle a dû atterrir sur le bureau du Directeur. Il s’agit là de la manière dont un ordre de mission circule au sein de notre agence. »

Quant à l’autre agent, Aydin Gunel, il a reconnu les signatures figurant sous la note du MIT qui avait filtré dans les médias en janvier 2014: « O. Yuret est Oguz Yuret. C’est le responsable du MIT de Van. U.K Ayik est Ugur Kaan Ayik, le responsable actuel du département des Opérations Spéciales. »

Les deux agents du MIT ont par ailleurs fournis des informations concernant l’organisation de l’assassinat et l’arrangement avec Omer Guney. « J’ai entendu que le service de renseignement français nous avait envoyé un message après qu’il ait eu connaissance du billet d’avion de Guney. Je sais que les français ont demandé des informations, mais personne ne leur a répondu. Le directeur du service de sécurité français a également envoyé une lettre à ses homologues turcs qui ont ouvert une enquête et trouvé l’agence de voyage où le billet avait été acheté. L’agence se trouvait à Ankara. Je ne l’ai jamais vue. Nous les appelions et ils nous envoyaient les billets. Le billet de Guney a également été acheté là-bas par notre organisation. Son billet de retour aussi a été acheté là-bas. »

Les responsables arrêtés ont également parlé de la promotion des organisateurs des assassinats : « Ugur Kaan Ayik a été envoyé à Doha en tant que représentant, puis promu chef du département des opérations spéciales. Oguz Yuret est l’actuel responsable régional à Van et Ayhan Oran a été renvoyé de l’agence. »

Laisser un commentaire