jeudi, août 16, 2018
Felek et Shera, Camp de Lavrio, Grèce, décembre 2017 Je m’appelle Felek, je suis originaire du Rojava, de la ville de Qamishlo. J'ai étudié l'anglais à l'université, à Damas, pendant 4 ans. J'ai fini d'étudier juste avant le début de la guerre. Avec mon mari nous nous sommes installés à...
video
https://www.youtube.com/watch?v=ItVPCW6KJ2M&feature=youtu.be
Je suis atterré de la réponse de M. Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires étrangères et ancien président du Conseil régional de Bretagne, aux questions orales posées le 24 janvier dernier au gouvernement par les députés Paul Molac (LREM) et Clémentine Autain (LFI) au sujet des évènements d’une exceptionnelle gravité qui...
Vendredi 26 janvier 201806, Amitiés Kurdes Lyon et la Mairie du 1er arrondissement de Lyon tenaient une réunion publique pour le troisième anniversaire de la libération de Kobané. Dans un contexte sinistre : l’agression sauvage de la Turquie contre le canton d’Efrin au Kurdistan syrien. Après qu’Elisabeth, secrétaire d’AKL, a...
video
https://youtu.be/fquNdn53Cqc
Avec « Sur mes yeux », l’auteur Elie Guillou et ses collaborateurs nous offrent une fenêtre sur le Kurdistan, ses troubles et les différentes façons de les aborder par ceux qui les subissent. Une fable, un conte orchestré, fictif, qui plonge ses racines dans la réalité des évènements passés, toujours d’actualité.  Comment...
video
https://youtu.be/dpE-izQENRc
La fondation Newa a annoncé la création de la première chaine kurde pour les femmes : Jin TV.  Dans une déclaration qu’elle a publié, la fondation a affirmé qu’elle dédiait cette chaine à Sakine Cansiz, Fidan Dogan et Leyla Saylemez assassinées à Paris le 9 janvier 2013. « Nous souhaiterons tout...
Hasan, au camp de Lavrio (Grèce). Décembre 2017 Hasan a un peu moins de trente ans. « Je m’appelle Hasan. Jusqu’à mes 15 ans, j’ai vécu dans un village près de Bingöl. Dans notre village il n'y avait pas vraiment de milieu militant. Oui on était conscient de certaines choses mais ça s’arrêtait là....
"Cette plaque, apposée au 147 rue La Fayette nous encourage à poursuivre notre action" "Cette plaque nous renvoie à notre devoir de mémoire. Elle n'efface pas notre tristesse mais nous encourage à poursuivre notre action : Oui nous avons promis de nous battre jusqu'au bout pour que la vérité éclate...